JADA MORGAN


Jeune chanteuse de RNB venant tout droit des Etats-Unis en Caroline du sud, Jada Morgan âgée de 19 ans nous parle de son univers à travers des textes forts en émotions.

C’est à l’âge de 2 ans qu’elle commence à chanter dans les églises. Déjà à cet instant une réelle vocation se fait ressentir.

Elle commence par faire des covers dans sa chambre qu’elle poste sur Youtube et sur instagram en reprenant des artistes connus tels que SZA, Ariana Grande, Ella Mai, Summer Walker et plein d’autres.

C’est avec "Somebody" qu’elle nous offre son premier son, le premier d’une série. Ses prods viennent toutes de son beatmaker Doeskool, un artiste naissant qui fait aussi du son.

Official Jadamorgan sur Instagram, s’inspire des grandes icônes et du RNB comme Aretha Franklin, Lauren Hill ou encore Beyoncé. Mais ce qui la caractérise c’est l’énergie qu’elle mets dans ses projets. Elle a cette volonté d’être la plus pure et sincère dans son travail et cela se ressent dans ses paroles car c’est elle-même qui écrit ses sons.

Elle n’a pas fait de scène officielle pour le moment mais fait souvent des apparitions dans des événements où elle offre sa magnifique voix au public. Elle a dans l’objectif de bientôt faire une scène. On ne connait pas encore la date mais on vous tient au courant.

Sinon petites News, elle travaille actuellement sur un album qui va bientôt sortir. Il regroupe cinq morceaux avec l’idée de storytelling. L’histoire de cet album parle d’une femme qui a perdu foi en l’amour et qui attend que quelqu’un lui prouve le contraire. Un parfum familier qu’on retrouve beaucoup dans le RNB.

Jada ce n’est pas que de la musique. Sur sa chaîne youtube, on peut aussi retrouver des vidéos lifestyles, des storytimes, des FAQ. Elle a cette volonté de rester proche de sa communauté.

Récemment elle a fait un featuring avec Leakveli sur le son « trap my way to heaven ». Elle est très croyante et on le ressent énormément dans son discours et dans sa façon de penser et de mettre en avant sa musique.


"La musique est une question de sensation"